Financements

Le compte personnel de formation (C.P.F.)



Le Compte Personnel de Formation (CPF)existe depuis le 1er janvier 2015. Comment suivre une formation grâce au CPF. 


Le CPF permet aux salariés, aux demandeurs d’emploi, de suivre une formation qui conduit à une qualification, une certification ou un diplôme.

Il est possible d’utiliser le dispositif pour se former pendant le temps libre ou durant le temps de travail.

Le détenteur d’un compte CPF cumule les heures de formation. Ces dernières sont enregistrées lorsque l’employeur effectue sa déclaration sociale nominative de manière annuelle.


Le fonctionnement du Compte Personnel de Formation ?

Chacun dispose d’un Compte Personnel de Formation.

Ce compte doit être activé afin de pouvoir l’utiliser. Voici comment l’activer :


Une fois l’inscription faite, le compte sera activé. Il sera alors possible de consulter le nombre d’heures cumulées et de distinguer les formations éligibles.

Les heures de formation inscrites sont établies et ne seront pas modifiées en cas de changement ou de perte d’emploi.

À noter qu’il est également possible d’accéder à son Compte Personnel de Formation en se rendant directement sur l’application (MonCompteFormation).



Le DIF reste en vigueur pour les salariés relevant du secteur public.



Le CIF Congé individuel de formation, permet de bénéficier d'une année de formation à temps plein (ou 2 années à temps partiel dans la limite de 1200 heures). Le CIF-C.D.D. s'adresse aux salariés en contrat à durée déterminée (C.D.D.) ou aux personnes dont le contrat vient de prendre fin Financement émanant d'un Conseil régional qui dans certaines régions, donne aux salariés une  aide financière pour suivre une formation.



Le plan de formation : dans lequel le coût de la formation est pris en charge par l'entreprise.



Le financement de la formation concerne les demandeurs d'emploi indemnisés au titre du chômage et dont le projet de formation, destiné à favoriser le retour à l'emploi, est validé par le pôle emploi.



Le financement de la formation par le Conseil régional. Les dispositifs d'aide peuvent varier d'une région à l'autre : chaque région définit sa politique en termes de financement des formations



Le contrat de professionnalisation permet aux  moins de 25 ans  et aux demandeurs d'emploi de  plus de 26 ans,  d'acquérir une qualification professionnelle et favorise l'insertion ou la réinsertion professionnelle



Pour les non-salariés (professions libérales, agriculteurs, artisans, commerçants, travailleurs indépendants, etc.) les conditions d'accès à la formation professionnelle continue sont fixées par des règles particulières. Dans le régime général, elles s'appuient sur trois fonds d'assurance formation :


  1. Fonds interprofessionnel de formation des professions libérales (F.I.P.-P.L.) ;


  1. Association de gestion du financement de la formation des chefs d'entreprise (AGEFICE) ;


  1. Fonds d'assurance formation des professions médicales libérales (F.A.P.-P.L.).


  1. Les personnes handicapées peuvent solliciter l'AGEFIPH (Fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées).



Certaines caisses de retraite (notamment cadres) peuvent parfois prendre en charge une partie du coût de formation en fonction de critères qui leur sont propres.


Il est aussi possible de financer personnellement sa formation.